Le concept de Fly’nFish est simple. Plutôt que de partir seul en voyage de pêche sur un territoire qui vous est inconnu, nous proposons de mettre à votre disposition un moniteur guide de pêche. C’est un outil interactif et très pratique qui vous permet d’optimiser vos chances de réussir votre séjour en distillant conseils techniques et connaissance du territoire; un assistant dans vos démarches sur place (permis, hébergement, visites, activités pour les accompagnants…), un peu comme un couteau suisse mais en mieux.

C’est l’Irlande qui m’a donné le goût du voyage il y a maintenant 14 ans, c’est la raison pour laquelle c’est la première destination proposée par Fly’nFish (il y en aura d’autres bientôt).

Cette activité s’est imposée à moi comme une évidence après  quelques années de réflexion et de formation. Je cloture actuellement ma première année d’activité avec une certitude: je ne me suis pas trompé de voie.

Cette saison de pêche a donc été pour moi plus savoureuse que bien d’autres, plus riche en enseignements, pour la première fois j’ai emmené des pêcheurs dans mes endroits rien qu’à moi, j’ai partagé mes secrets, mes poissons… comme un gamin qui prête ses jouets.

Guider sur un territoire que l’on pratique régulièrement et que l’on aime requiert un brin d’abnégation souvent récompensée par la satisfaction des pêcheurs.

Les conditions météo étaient très inhabituelles cette année en Irlande. La saison la plus sêche depuis une décennie au moins,  ce qui rend la pêche du saumon beaucoup moins productive et la pêche de la truite assez difficile particulièrement pour les débutant, puisqu’il faut être très discret et pêcher très fin.

J’ai eu la chance de n’accueillir que des pêcheurs motivés et persévérants et c’est à ce prix qu’on peut entrevoir le potentiel de l’Irlande et plus particulièrement du Kerry. On a souvent trop vite fait de se réfugier au pub quand les conditions ne sont pas des plus favorables et c’est toujours une erreur. C’est pour ça que j’aime cet endroit; la pêche prend tout son sens quand les poissons se méritent. L’atmosphère chaleureuse et la bienveillance des irlandais envers les visiteurs complètent  la liste des ingrédients nécessaires à des séjours réussis.

Afin de proposer d’autres destinations dans un futur proche j’ai réalisé cette année un peu de prospection et j’ai eu la chance de renouveler un séjour en Slovénie.  Ce pays a décidemment tout pour plaire! Les gens sont d’une rare amabilité et rien n’est loin d’un coin de pêche à couper le souffle. J’y retourne l’année prochaine avec la ferme intention de gravir le Triglav (point culminant) une canne à mouche accrochée à mon sac à dos.

En attendant de vous y emmener voici une petite séquence qui montre les émotions contrastées que procurent une partie de pêche sur l’une des plus belles rivière slovène: la Sava Bohinjka.

Je posterai régulièrement sur cette page mes réflexions sur la pêche en général mes comptes rendus, mes photos…  je suis ouvert à tous vos commentaires.

A très bientôt.

 

Jean